Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 octobre 2005 4 27 /10 /octobre /2005 22:00

       C'est bien connu : avec le psychédélisme, c'est la candeur adolescente qu'on assassine, ce sont les bals de fin d'année qu'on investit de cheveux trop longs, de slogans et de bouffées d'opium. Souvent pour le pire, sauf lorsque cette musique dictée par la mode et imposée par l'époque s'empare des plus fantasmatiques cauchemars, comme c'est la cas ici avec le avec le "What will the new day bring" de Disraeli, murder ballad hippie...

       Toute la perversité que peuvent contenir des paroles psychédéliques, tous ces thèmes abscons, de l'ordre du délire, sont poussés à leur comble dans ce titre de Disraeli, puisque le moteur en est le le crime le plus abyssal : le meurtre gratuit. Même si le rythme, l'ampleur et l'imagerie musicale du titre évoque un western onirique, on est bien ici dans le domaine du Giallo : cette histoire de meurtre commis sur une femme impossible, au moment même où celle-ci peigne sa blonde rivière devant un miroir intemporel, semble tout droit extraite de "Suspiria". Et à la manière des assassins d'Argento, Disraeli se sert des fanfreluches psyché (écho, bandes à l'envers...) pour torturer la mélodie originelle, nous faisant assister à une entreprise de destruction harmonieuse de la beauté. Tous les détails participent de ce mouvement, y compris la voix du chanteur dont la mollesse torve rappelle le jeu absent de l'inoubliable tueuse du "Sisters" de Brian De Palma.

       Mais ici, comme dans les meilleurs films fantastico-policiers italiens, rien d'horrifique, rien qui nous fasse détourner la tête ou chercher de l'air dans la salle noire. Seulement une transfiguration de l'acte criminel après laquelle la sexualité, l'amour, l'émotion se résument à cette si belle nuance de rouge qui goutte de l'oreiller.

                  Disraeli - What will the new day bring ? 

Partager cet article

Repost0

commentaires

JEANPOP2 02/11/2005 20:28

Voilà, voilà.

maugelmann 02/11/2005 12:57

b'alors y vient ce morceaux ?