Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 décembre 2004 4 16 /12 /décembre /2004 23:00

Jeanpop2 et les relations entre sexes

 

Dans ce deuxième volet, la doctrine sexuelle, sentimentale et domestique de Jean Pop 2 fut abordée et discutée dans ses plus secrets replis. Comme précédemment, la tentation est grande de rabaisser cette doctrine à un traditionnalisme moribond, mais il apparaît très vite que ses dimensions et enjeux sont multiples, et réclament une classification ferme.

 

L. : Couderc me suggérait que Jean Pop 2, s'il était au fait des méthodes contraceptives et des maladies vénériennes, n'en perpétuait pas moins une pensée du sexe idéaliste et irresponsable.

B. : Le sexe ne constitue qu'une faible part de cette pensée, et je souhaiterais qu'au préalable, nous en présentions les axes principaux.

P. : Pour m'être longtemps penché sur le problème, j'en distingue trois dont l'importance s'avère égale dans le système entier. Le premier axe, qui inscrit Jean Pop 2 à la fois dans une filiation sensible de type Samuel Richardson et dans une filiation romantique doublement représentée par Maturin et André Breton, est l'axe du sentiment. Emerveillement pudique, aux frontières de la magie.

B. : C'est, je crois, dans ce cadre que d'une part, The Dovers, et d'autre part, The Music Machine, jouent un rôle de référent. Il n'est pas rare d'entendre Jean Pop 2 louer la beauté d'une femme en la comparant à une chanson de The Dovers. Que veut-il dire par là ?

C. : Jean Pop 2 dissimule mal sa tendance au satyrianisme.

P. : Au-delà d'une technique de séduction, il faut saisir la qualité solaire, hölderlinienne, de cet amour. De là une constellation comprenant Marvin Gaye, Dennis Wilson et Roy Orbison. Comme la musique, la beauté d'une femme est immatérielle ; la blancheur d'un sentiment pur s'y reflète et ressort grandie, finalement et de manière paradoxale -car je vous rappelle que la beauté n'existe pas- de son propre pouvoir d'auto-exaltation. D'où l'ivresse et le pathétique de cet amour, lorsqu'il s'aperçoit qu'il est issu de lui-même.

C. : Vous êtes en train de nous expliquer que cet amour pourrait naître d'un tas de fumier, pourvu que l'esprit s'y concentre suffisamment.

B. : C'est évidemment une lacune, mais j'y vois le terrible lot d'inconscience propre à chaque amour. En revanche, je comprends fort peu ce qui rattache cette conception romantique du sentiment à l'austérité des principes domestiques de Jean Pop 2.

MM.Poire et Lesec

P. : Si vous m'autorisez à développer ce qui est le deuxième axe, c'est-à-dire la conjugalité, je m'empresserais de préciser que toute la pensée de Jean Pop 2, visant à l'équilibre, cherche à compenser ses aspects déréglés par une rigueur quelque peu maniaque dans d'autres domaines. Gardez à l'esprit que Jean Pop 2 ne soucie pas de s'élever au dessus de l'humanité, mais qu'au contraire, il en exprime le suc. Alors, son approche quasi piétiste de la conjugalité s'explique.

L. : Piétiste ? Qui est Pié ? Cela m'évoque un chef cambodgien...

B. : ...

P. : La dévotion de Jean Pop 2 pour Slim Whitman ou James Stewart a créé chez lui un attachement pour les valeurs pérennes de fidélité, d'éducation, de modestie et de propreté. Deux êtres, que Dieu a réunis, doivent ensemble aller au bout de la route, et il n'est nulle maladie, nul conflit, nulle dispute susceptibles de défaire le lien divin. Comme l'écrit Jean Pop 2, le foyer sera le gardien de ton âme. Les media gauchistes, fémino-homoïstes ont durement reproché à Jean Pop 2 de laisser libre cours à la tyrannie domestique. C'est oublier que Jean Pop 2 compte parmi ses chansons favorites "Stand By Your Man" et qu'il serait le premier à fusiller les maris qui battent leur femme.

B. : Ne pas penser que la vie du foyer nuise à l'épanouissement personnel. C'est une vision naïve, qu'il serait facile de démonter.

C. : Le foyer, c'est également là qu'on s'accouple, non ?

P. : Tout à fait, c'est le troisième axe. Le sexe.

L. : Oui ?

P. : Là encore, plutôt que souscrire au discours dominant qui veut faire du sexe une fête permanente et décontractée, sans non plus reconnaître la vision froide et avilissante des Décadents, Jean Pop 2 poursuit dans une voie originale. La référence aux Jay-Jays est ici fondamentale puisqu'à elle seule, la chanson "I Keep Tryin'" a permis à JeanPop 2 d'envisager une praxis inédite du sexe, qu'il a baptisée le Jeu de l'Ombre et de la Proie, ou l'Art de la Traque Psycho-Batave.

C. : Est-il besoin d'entourer le sexe de concepts si fantomatiques ? Jean Pop 2 copule comme vous et moi, j'imagine. Il a donc une idée de ce qu'est une décharge d'énergie sexuelle !

P. : Ses pratiques restent un mystère. Il est néanmoins admis que la doctrine sexuelle de Jean Pop 2 relève plus ou moins de la mystique, d'un niveau de conscience accrue. Peut-être est-il malaisé d'en parler en termes discursifs.

L. : C'est une affaire privée, c'est entendu, mais ça doit quand même être du joli.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

corinne 27/01/2005 15:39

Fichtre, on sent une belle passion pour la chose. Je recommande à tous les membres de l'agence snakebite pour leur culture !