Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 janvier 2005 4 20 /01 /janvier /2005 23:00

Solos ineptes donc géniaux

 

Jeanpop2, en poète primitif qu'il est, a donné la belle part ce soir là aux éruptions lyriques et déréglées que sont les mauvais solos de guitare, d'harmonica ou d'ocarina. M. Poire et M. Becquerel ont honoré cette émission de leur présence irradiante. Une conversation téléphonique s'est établie avec Mac Becquerel en direct de la prison de San Quentin, mais ce dernier ne s'étant pas montré très coopératif, il ne sera pas salué ici. Ne sera pas salué également M. Lesec, définitivement congédié de l'émission depuis qu'il a été trouvé chez lui des disques de "jazz".

 

The Brogues "I ain't no miracle worker"

The Troggs "Wild thing"

The Shyres "Where is love"

John and Gunther "Hey hey babe"

The Beaux Jens "She was mine"

The Thunders "Take me the way I am"

The Morticians "Gonna take a while"

Canterbury Music Festival "Poor man"

Hasil Adkins "Rockin' Robin"

Butch Paulson "Man from mars"

The Last Straws "A woman of gradual decline"

James T. and the workers "That is all"

The Galabooches "It'll never work out"

Af-Tabs "The Broom"

Ween "Never squeal"

Steely Dan "Everyone's gone to the movies"

Tyme "Land of 1000 dances"

John Brown's Bodies "Out of my mind"

The Kinks "Til the end of the day"

Zorba and the Greeks "One and only girl"

Vous pouvez écouter l'émission en direct tous les mercredis de 20h à 21h30 sur le site de radio campus Orléans (voir les liens). Vous avez grand intérêt à le faire.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Jean Go the Authentified 27/01/2005 12:51

Je vous serais gré, Messieurs , surtout Mr Pole-Poire, de me passer un coup de fil car je n'ai plus de portable et je souhaiterais etre mis en relation avec Me Becquerel . C'est urgentissime !!!

Jean-Pierre Paul-Poire 26/01/2005 21:52

Quand vous passerez le seuil de votre ferme branlante ou quand vous inspecterez vos machines dans la grange puante qui sert de cadre à vos ébats HOMOSEXUELS, veillez à ce qu'un justicier ne vous tienne pas dans la ligne de mire de son fusil. Nous n'avons pas engagé de tueur, Jean Pop 2 et moi, mais quelqu'un se chargera très bientôt de vous faire payer votre nullité, votre laideur et votre mauvaise hygiène. Peut-être que votre mère elle-même sera le doigt de Dieu.

M. Lesec Eric 25/01/2005 13:54

Je vous ai déjà transmis de nombreux articles, mais je ne les trouve pas sur votre blog, alors je décide une nouvelle fois de laisser un commentaire. Sachez Jean Pop que votre émission perd un de ses membres les plus précieux car grâce à moi, la tradition orale, chère au rock'n roll, montrait à quel point elle pouvait  être précise et n'épargner aucun détail. Il ne vous restera plus que Francois Becquerel, collectionneur de vieux papiers jaunis, ancré dans un passé douteux et M. Poire, vacancier professionnel en Toscane qui s'invente des fantômes et brasse du vide aux cours des -trop nombreuses- émissions auxquelles il participe.
Mr Couderc et moi-même vivons désormais ensemble dans la Creuse, à Gueret. La vie à maintenant un sens pour moi et je ne cesse d'encrer dans le papier les mots de mon Maître auquel personne ne fait d'éloges stupides (cf M. Poire) et qui pourtant en mériterait bien plus que certaines personnes, car son ouverture d'esprit est sans limite...
Nous passons des journées entières à écouter du Jazz, du Jazz et encore du Jazz. Du Jazz le matin, du Jazz le midi et du Jazz le soir. Vous reprendrez bien un peu de Jazz M. Couderc ? Avec plaisir. Et vous M. Lesec ? Très certainement.
Le Jazz c'est la musique de l'âme, celle qui nous porte au delà du monde réel, loin des guitares railleuses qui nous ramènent à la terre, sale et couverte d'immondices...
Du Jazz sans paroles, du Jazz musical, du vrai Jazz...
Oui jean pop deux, j'ai toujours écouté du Jazz, en cachette certes, mais je peux désormais Jazzer toute la journée et ce en toute liberté.
Vous êtes venu chez moi, sans prévenir et je n'ai eu le temps de cacher mes précieux disques dans l'armoire en chène où ils peuvent respirer librement.
Je n'avais pas vu ce disque de Freeman Bob Lizwood, grand maître du Free Jazz qui trainait là, entre deux disques que je m'étais forcé à écouter pour vous M. Pop, ou plutôt pour vos auditeurs...
Le Jazz sera désormais mon compagnon de route et nous suivront ensemble les pas de M. Couderc : LE maître du rock.
Adieu Jean Pop 2 et adieu le rock'n roll.