Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 septembre 2005 2 20 /09 /septembre /2005 22:00

Sred Sweign atteint d'une maladie non encore diagnostiquée !

Pour rédiger son poème-fleuve "La Lumière Nuit", notre ami s'est exposé de manière irraisonnable au soleil. Nous lui souhaitons le plus prompt rétablissement, et ce que nous pouvons faire de mieux pour le moment, c'est lui dédier ce poème de The Painted Ship, baladins intemporels de Vancouver.

The Painted Ship "And she said yes"
all right, gonna tell you 'bout a woman asked my woman, do ya love me? would you never put anyone above me? and she, said YES all right, she said yeah beautiful women -- so hard to find come on baby, are you mine? and she, she said yeah all right, she said yes will you hold me ? (she said yes) will you hold, squeeze me all the time (she said yes) and she said, (she said yes) all right baby (she said yes) said baby, can I take ya? said baby, can I make ya? and she said, she said yeah all right, she said yeah all right, she said yeah all right, (she said yes) ooowwh.. said baby, you know I can love you better than another man and she said, she said yes all right, she said yes said baby, will ya me? will ya hold me, each and every night and she said, (she said yes) all right, (she said yes) alllll right..

Partager cet article

Repost0

commentaires

Mr Sweign 30/09/2005 19:56

ça y est c'est fini, mes yeux ont éclaté, je suis aveugle comme mon idole, j'entends, pour ce qui est du sourire : Stevie Wonder.

JEANPOP2 22/09/2005 02:36

cher revenant,
Vous ne croyez pas si bien dire ; savez-vous que pendant les crises, le corps de notre ami poète Sweign s'arc-boute en point d'interrogation? Furieux phénomène que celui-ci...

mac becquerel 21/09/2005 18:52

Pour avoir cotoyé de près l'enfer de la douleur moi aussi, je compatis sincèrement, car mon oreille ayant ouïe dire l'état actuel de Mr Sweign, il semble que ce dernier ait passé le cap dès plus douloureux : l'interrogation.

JEANPOP2 21/09/2005 18:50

Mon vieux, ça me console en tous cas de constater que vous êtes encore capable d'écrire, et bien. Je frissonne en imaginant vos énormes globes occulaires collés à l'écran. Sweign, votre courage est digne de celui dont fit preuve Alexandre le Suave. Bien à vous.

Sweign, himself 21/09/2005 18:40

Et encore, hélas, la photographie est d'une exceptionnelle médiocrité, elle ne saurait rendre l'état réel de ma douleur. Jean pop 2, me croirez vous si je vous dis que mes yeux ont depuis doublé de volume. J'ignore comment guérir. je suis acculé. Je vous embrasse